Le nombre de transactions immobilières s’envole à la Côte belge

Les amateurs sont nombreux à vouloir acheter un appartement à la Côte. Sur les six premiers mois de 2021, le nombre de transactions a augmenté de +38,8% comparé à la même période en 2019. Les communes d’Ostende et de Knokke restent les plus plébiscitées. Les prix augmentent aussi, mais de manière beaucoup moins importante. Le prix moyen d’un appartement est désormais de 299.030 euros. Le prix moyen peut varier du simple au triple d’une commune à l’autre.

Transformer une habitation en kot étudiant: que faut-il savoir?

Vous êtes propriétaire d’une maison ou d’un appartement non loin d’une école ou d’une université et vous souhaitez bénéficier d’un meilleur rendement ? Avez-vous déjà pensé à le louer à des jeunes étudiants ? Que devez-vous savoir pour transformer votre bien en kot ou colocation ? Quelles règles doivent être respectées ?

Baromètre immobilier: record du nombre de transactions immobilières lors des 6 premiers mois de l’année

Le marché immobilier belge continue d’être très soutenu selon le baromètre immobilier de la Fédération du Notariat (Fednot). Sur les six premiers mois de l’année 2021, le nombre de transactions immobilières a augmenté de +30,6% par rapport à la même période en 2020. Compte tenu des confinements successifs de 2020, la comparaison avec 2019 semble plus indiquée : +16,7% si on compare avec la même période en 2019. Les prix de l’immobilier continuent d’augmenter en Belgique, mais cette augmentation est moins marquée que dans les pays voisins.

Droits d’enregistrement à payer lors d’un achat immobilier : quelles différences entre la Wallonie, Bruxelles et la Flandre ?

Les droits d'enregistrement constituent une part très importante de votre budget lors d’un achat. Ces taxes dépendent de la Région où se situe le bien. Ces dernières années, les taux ont changé et certains mécanismes particuliers ont été instaurés dans chaque Région. Il est donc parfois compliqué de s’y retrouver.

Malgré une activité immobilière importante durant le 3e trimestre, le nombre de transactions immobilières en 2020 est toujours plus faible qu’en 2019

L’activité immobilière durant le 3e trimestre 2020 a été très chargée. L’effet de rattrapage après le confinement lié au coronavirus se poursuit. Pourtant, si l’on regarde sur les 9 premiers mois de l’année, le nombre de transactions immobilières est en baisse de -3,5% en 2020 par rapport à 2019.

La crise liée au coronavirus fait fortement augmenter le nombre d’actes notariés passés par vidéoconférence

Le coronavirus a bouleversé le quotidien des Belges. Cela se ressent aussi dans les études notariales. Pendant le confinement, et encore plus depuis le déconfinement, le nombre d’actes notariés passés par vidéoconférence entre deux études notariales a connu une très forte augmentation. En juin, il y en a eu près de 265 par jour ouvré.

Comparer les annonces

Comparer